Cloud computing : définition, avantages, utilisation pour une entreprise

Piloter votre activité à partir d’un seul outil, partout sur tous les supports, c’est possible grâce au cloud computing !

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Le Cloud Computing est un terme général employé pour désigner la livraison de ressources et de services à la demande par internet. Il désigne le stockage et l’accès aux données par l’intermédiaire d’internet plutôt que via le disque dur d’un ordinateur (On premise). Cette technologie offre plusieurs bénéfices et avantages pour les utilisateurs utilisateurs finaux qui sont

L’approvisionnement en libre-service

L’élasticité

Le paiement à l’utilisation

D’après le cabinet d’étude Markess “ Le cabinet d’études évalue ainsi le marché français des solutions de cloud computing et des services associés à 8,5 milliards d’euros pour l’année 2017, soit une croissance de 27% par rapport aux 6,7 Md€ de 2016 ”.

Tout d’abord, qu’est-ce que la technologie cloud ? Comment fonctionne le cloud ?

Une solution Cloud vous permet d'accomplir des tâches sans devoir installer le logiciel nécessaire sur votre ordinateur ou autres devices. Ainsi, vous pouvez en ligne créer des documents, retoucher des photos, faire du montage vidéo, etc. Pour utiliser une application en ligne, il suffit de vous connecter à Internet.

Cloud Computing ©Ubister

Les avantages de ce type de solution :

Elles ne nécessitent pas d'installation sur votre ordinateur

Certaines de ces applications permettent de travailler à plusieurs sur un même document

Vous ne devez pas mettre à jour vous-même ces applications

L'accès à ces applications est gratuit ou nécessite une inscription / un abonnement

Elles fonctionnent quel que soit le système d'exploitation (Windows, Mac, Linux,...)

Il suffit d'avoir une connexion à Internet pour y accéder

Quels sont les bénéfices du cloud ?

Des décisions stratégiques et opérationnelles seront nécessaires pour évaluer continuellement les progrès et le potentiel des nouveaux marchés.

L’ERP Cloud peut être efficace pour les décideurs exécutifs responsables de l'élaboration des données nécessaires à la prise de décision. Les dirigeants de haut niveau peuvent attendre des subordonnés et des utilisateurs clés pour accéder aux données et les interpréter. Bien que nous ayons constaté d'énormes progrès dans la connexion directe de ces cadres à l'ERP, ceux qui utilisent des solutions SaaS y arrivent plus rapidement. En éliminant ce niveau de séparation, en supprimant les retards et en tirant leurs propres conclusions, sans être gênés par les jugements, les opinions non sollicitées et les interprétations des autres, ils peuvent se sentir confiants dans la prise de décisions.

 

Cloud Versus On-Premise, comment faire son choix ?

L’évolution vers un ERP, qu’il soit dans le Cloud ou non, est un projet d’entreprise à part entière. Le passage dans le Cloud ne modifie pas l’importance de l’analyse des besoins et des objectifs liés à la mise en place de l’ERP.

Voici une comparaison d’une solution Cloud vs On-Premise :

Un déploiement globale :

On-Premise : Les mises à niveau peuvent être plus longues et plus compliqués à mettre en place notamment lors de croissance à l’international
Cloud : En général les solutions que proposent les différents éditeurs du marché sont “nativement” multi-site, multi législation et couvre plus d’une centaine de pays dans le monde

Vitesse de déploiement :

On-Premise : Les mises à jour et et autres paramétrages de la solution peuvent perturber l’activité en cours
Cloud : Cette solution permet d’assurer un déploiement opérationnel sans avoir recours à des ressources et/ou infrastructures supplémentaires

Les montées de version

On-Premise : Les mises à jour demandent une mobilisation des ressources et infrastructures, parfois des coûts supplémentaires sont engagés.
Cloud : Les mises à jour se font automatiquement et donne un accès immédiat aux nouvelles fonctionnalités

Intégration

On-Premise : L’implémentation est plus compliqué pour ce type de solution car elle engendre des dépenses conséquentes en ressources et infrastructures
Cloud : Plus rapide et moins coûteuse, l’implémentation d’une telle solution prend en compte les la mise à niveau avec les autres systèmes déjà existants

Il existe de nombreux autres points de comparaison pour différencier ces deux solutions. Mais nous nous apercevons déjà que l’avance technologique est largement attribuée aux solutions Cloud qui, dans un environnement économique qui évolue de plus en plus rapidement et qui connaît une transformation digitale plus qu'avancée, apporteront un avantage concurrentiel considérables aux entreprises dotées de ce type d’ERP.

Pour en savoir plus sur la conduite ERP dans le cloud, téléchargez notre livre blanc :

projet erp

Et c’est quoi alors, le mode SaaS ?

Le SaaS est la couche finale du Cloud, la plus aboutie et la plus simple à appréhender pour l’internaute. Elle permet à l’utilisateur final d’accéder via une interface aux applications de l’entreprise, hébergées sur un environnement sécurisé (il lui suffit de se connecter avec ses identifiants via une interface).

L’entreprise consomme alors ses applications à la demande, en fonction de ses besoins réels.

Et l’iaas (Infrastructure as a Service) ? Le PaaS ?

Chacun des éléments du Cloud est accessible par un utilisateur final via l’internet. L’IaaS et le PaaS ont été pensés jusque-là pour des développeurs alors que le SaaS est en général doté d’une ergonomie le rendant accessible à tous les utilisateurs habituels du logiciel. Une simple connexion leur permet d’accéder aux ressources de l’entreprise, que ce soit depuis un ordinateur, un Smartphone ou une tablette.

Définition IaaS
Définition PaaS
Définition IaaS

L’Infrastructure en tant que Service (IaaS) est une forme de Cloud Computing offrant des ressources informatiques au sein d’un environnement virtualisé (le Cloud) par le biais d’internet ou d’une autre connexion
Au sein d’un modèle IaaS, un fournisseur tiers héberge le hardware, le software, les serveurs, les connexions réseau, la bande passante, l’adresse IP, le stockage et les autres composants de l’infrastructure à la place des utilisateurs. Les IaaS peuvent être utilisées pour :

  • Une infrastructure d’entreprise comme un cloud privé ou un réseau local virtual
  • l’hébergement Cloud, afin d’héberger des sites sur des serveurs virtuels reposant sur des bassins de ressources en provenance de serveurs physiques
  • Pour les tests et le développement d’environnements, afin d’accélérer le lancement de nouvelles applications sur le marché
  • ...
Définition PaaS

Le PaaS est un modèle qui “s'incruste” sur le IaaS. Il permet d’externaliser l’infrastructure matérielle, mais également des applications middleware : bases de données, couches d’intégration de données et environnements de développement des applications

D'une part le Paas permet d'accélérer les mises en production et faire face aux aléas de la montée en charge des applications. En outre, les éditeurs de service Paas proposent non seulement le support des principaux langages du marché, mais aussi des frameworks de développement qui facilitent grandement la création de nouvelles applications.

mon-compte

Qu'est-ce qu'un ERP ?

Un prologiciel de gestion intégré, ou ERP « Entreprise Resource Planning », est une solution complète qui permet de piloter en temps réel les différents pôles d’une entreprise. L'outil peut intégrer par exemple un logiciel de comptabilité, un logiciel de logistique, un logiciel de gestion de production… Les modules sont connectés, actualisés en temps réel, et facilitent la prise de décision pour tous les services.